Des plantes et micro-organismes OGM illégaux en Europe

Entre le 1er janvier 2021 et aujourd’hui, l’Union européenne a fait face à près de cinquante cas de présence illégale d’OGM sur son territoire. La majorité des cas relevés par les autorités nationales sont des plantes OGM ayant pour origine des pays asiatiques, comme le Vietnam ou la Thaïlande, mais également d’autres pays, comme l’Ukraine, les États-Unis ou encore, plus étonnant, la France… Des microorganismes OGM ont également été détectés dans des lots d’additifs alimentaires utilisés en alimentation humaine ou animale.


Bref aperçu sur l’ouvrage « Comment éviter la prochaine pandémie », de Bill Gates

Belgique : des vers transgéniques au comportement modifié

Actualités

En bref

Le journal Inf'OGM

Quatre fois par an, tenez-vous informé de l’actualité des OGM en vous abonnant au trimestriel Inf’OGM.

Lire le dernier numéro Tous les numéros

Nos offres d'abonnement

Lire les derniers numéros

Nos analyses

Enquête

Les micro-organismes OGM : l'offensive cachée

Aujourd’hui, les micro-organismes génétiquement modifiés (MGM) sont un marché très prometteur sur le plan économique. Les multinationales semencières ont d’ailleurs commencé à l’investir depuis quelques années, souvent en lien avec les entreprises du secteur, dans le cadre de ce qu’on nomme « le biocontrôle ». Pour éclairer ce domaine méconnu, Inf’OGM a mené une enquête pendant plusieurs mois. Nous avons dépouillé des centaines de demandes d’autorisation pour des micro-organismes utilisés comme usines de fabrication d’enzymes, édulcorants, vitamines, ou autres additifs alimentaires. Des produits issus d’OGM invisibles pour les transformateurs et les consommateurs, leur étiquetage et traçabilité n’étant pas exigés par le législateur. Dans le cas des édulcorants, les entreprises peuvent même avoir une communication volontairement trompeuse. Ces entreprises s’organisent par des jeux d’alliance, de fusion et d’acquisition jusqu’à former un secteur industriel très peu diversifié. Comme dans le monde de la semence, elles ne sont que quelques-unes à dominer le marché.

1

Micro-organismes et industrie : un marché très, très concentré

2

UE : des vitamines et additifs produits par des OGM

3

Des enzymes issues d’OGM utilisées dans l’alimentation

4

Micro-organismes OGM : des usines de production bien discrètes

5

Pas d’étiquetage pour les additifs produits par des micro-organismes OGM

Nos vidéos